Les premiers sinistrés de Vaux-sous-Chevremont s’installent dans les conteneurs: «C’est une solution qui tombe à pic, on commence à avoir froid»

Le loyer dépend des revenus des locataires.
Le loyer dépend des revenus des locataires. - L.S.

Vendredi, étaient inaugurés les nouveaux conteneurs qui ont pour vocation d’accueillir des foyers qui ont été touchés par les inondations. Installés à Vaux-sous-Chèvremont, sur un terrain appartenant à Magotteaux, ils sont mis à disposition de la commune par l’entreprise. Ce sont finalement près de 80 personnes qui vont vivre à cet endroit dans 30 modulaires. Notons en outre que la commune a également loué des « tiny houses » qui seront installées non loin, dans le parc.

Noëlie, sinistrée et mère de famille qui vivait jusqu’alors avec sa fille de 10 ans et son compagnon dans son habitation en travaux, va prochainement investir les lieux. « Je me sens privilégiée d’avoir droit à une place ici, car nous recherchions une solution de logement temporaire, mais le marché de l’immobilier est cher. Or, nous ne pouvions pas rester chez nous le temps des travaux. D’autant plus que j’attends un bébé et les champignons et la poussière ne sont donc pas recommandés », explique-t-elle.

>> Noëlie témoigne  : « C’est une solution qui tombe à pic, parce que c’est maintenant que l’on commence à avoir froid. »

>> Voici en quoi consistent ces logements. PHOTOS

>> Daniel Bacquelaine, bourgmestre de Chaudfontaine, explique : « En cinq à six semaines, on a créé un nouveau lotissement. »

Notre sélection vidéo