Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

À cause de l’humidité dans leur maison à Roly, Brigitte et Carine sont à bout: «On va se casser le col du fémur ici!»

Les deux femmes sont désespérées.
Les deux femmes sont désespérées. - J.C.

C’était supposé être une nouvelle vie pour Carine et Brigitte, fraîchement mariées. Ces amies depuis toujours, qui se surnomment « sister » ont décidé de se protéger contre les aléas de la vie et de s’unir. Elles ont vendu leurs maisons de Courcelles et Gosselies et ont décidé de se rendre à Philippeville. « Elle est une fille de la ville et moi une de la brousse », plaisante Carine, née en Afrique.

Les deux femmes, âgées de 59 et 62 ans, ont alors trouvé un petit nid qui leur semblait parfait, dans le bois de Roly. La maison cubique était annoncée comme neuve : un rêve pour elle. Qui s’est transformé en cauchemars.

Quelques jours avant de passer le notaire, comme ça se fait régulièrement, les femmes nous racontent avoir reçu les clés de la maison. Elles sont alors venues déposer leurs caisses. « On n’a rien touché, pas à l’eau, ni à l’électricité, on ne voulait pas risquer le moindre problème », se souvient Carine. « On a quand même vu qu’il y avait un problème avec la cheminée. C’était une superposition de briques, qui n’étaient pas fixées. »

>> Les ennuis ont rapidement commencé  : « Nous n’avions pas d’eau, ni d’électricité »

>> La maison a eu des années pour prendre l’humidité, le sol est constamment humide  : « On va se casser le col du fémur ici » (>> Photos)

Notre sélection vidéo