Anderlecht: l’autopompe des pompiers coincée dans un trou a été tirée d’affaire

Anderlecht: l’autopompe des pompiers coincée dans un trou a été tirée d’affaire

L’autopompe qui s’est enfoncée lundi en fin de journée dans un trou de la voirie formé par une infiltration d’eau a pu être tractée jusqu’à une zone sûre par une grue d’un entrepreneur privé de la démolition, a indiqué vers 21h30 le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. Le lieu de l’intervention situé sur la route de Lennik, à hauteur de la chaussée de Mons à Anderlecht, est fermé à la circulation jusqu’à nouvel ordre. Il n’y a pas eu de blessé.

Le trou mesure de 2,5 à 3 mètres de large. Sa longueur est supérieure de quelques mètres. La profondeur n’a pas été précisée par le porte-parole des pompiers.

L’autopompe a pu repartir par ses propres moyens jusqu’à l’atelier de réparation de la caserne principale de l’avenue de l’Héliport. Les dégâts sont a priori limités à la carrosserie. L’autopompe endommagée est normalement affectée au poste d’Anderlecht, qui en disposera d’une autre en remplacement le temps que les réparations soient effectuées.

Le véhicule a été mobilisé lundi vers 16h15 pour une intervention liée à une fuite d’eau au niveau de la voie publique. «On intervenait pour une fuite d’eau sur la voie publique et on s’était garé un peu plus loin par mesure de prudence, mais tout d’un coup le véhicule est descendu d’un cran vers le sous-sol», raconte Walter Derieuw. C’est une roue arrière qui s’est retrouvée suspendue dans le vide. Le problème a été signalé vers 18h00.

La grue des pompiers n’étant pas assez puissante pour soulever une autopompe à bonne distance, les services d’un entrepreneur en démolition ont été sollicités. Un de leurs experts a été requis sur place pour évaluer la situation. À 20h15, tout l’arrière du véhicule était enfoncé dans le bitume.

Une grue a été amenée sous escorte de la police sur les lieux. Elle est arrivée avant 21h00.

Les pompiers pensent que le trou s’est formé en raison de la fuite d’eau. Les services de la compagnie bruxelloise des eaux Vivaqua ont été mobilisés sur place en fin d’après-midi pour couper la fuite et réparer les conduites. Des agents du distributeur régional de gaz et d’électricité Sibelga ont de plus vérifié leurs réseaux.