Le syndicat s’insurge après l’agression en gare d’Ottignies: «Il y a un gros problème d’éclairage»

Une agression gratuite. (Photo prétexte d‘illustration)
Une agression gratuite. (Photo prétexte d‘illustration) - Photo News

La SNCB a envoyé aux autorités judiciaires toutes les images tournées par les caméras de surveillance vendredi. Il faut savoir que les trains (en l’occurrence ici des voitures Desiro) mais aussi les quais sont équipés en caméras. Ces images pourraient parler…

Tout semble indiquer que les agresseurs, au nombre de deux, se trouvaient dans le même train que l’accompagnatrice. L’agression a eu lieu sur le quai numéro 1 de la gare d’Ottignies. L’accompagnatrice y descendait pour monter dans un autre train où elle devait poursuivre son travail. Ses agresseurs l’auraient suivie…

► « Il y a un gros problème d’éclairage » : Thierry Moers, secrétaire national de la CGSP Cheminots, réagit ici

Voici ce que la CGSP Cheminots propose pour une plus grande sécurité dans les gares

Notre sélection vidéo