«Nereus», l’astéroïde plus grand que la Tour Eiffel et «potentiellement dangereux», entrera dans l’orbite de la Terre la semaine prochaine

«Nereus», l’astéroïde plus grand que la Tour Eiffel et «potentiellement dangereux», entrera dans l’orbite de la Terre la semaine prochaine
123RF

Classé comme potentiellement dangereux, « Nereus » provoquerait de gros dégâts s’il touchait la Terre. Mais les chances qu’un choc ait lieu sont quasi nulles, explique la Nasa. L’organisation se veut donc rassurante alors que l’astéroïde entrera dans l’orbite de la Terre la semaine prochaine.

Avec son diamètre de 330 mètres, « Nereus » est plus grand que 90 % des autres astéroïdes. Selon le site Space Reference, il a été observé pour la première fois en 1981.

La semaine prochaine, il entrera dans l’orbite de la Terre, avant de se rapprocher jusqu’à 3,9 millions de kilomètres de la Terre ce 11 décembre (une distance qui équivaut à 10 fois celle qui nous sépare de la Lune). L’astre s’éloignera ensuite à 23 millions de kilomètres avant de repointer le bout de son nez en 2060. Il s’approchera alors à 1,2 million de kilomètres de notre planète bleue.

S’il ne s’agit pas d’une menace pour notre planète, la NASA le considère malgré tout comme « potentiellement dangereux » de par ses proportions impressionnantes. Récemment, la NASA a mis au point un programme de destructions d’astéroïdes dans le cas où certains menaceraient l’intégrité de la planète un jour. Nommée DART, cette mission permettrait de faire dévier les astéroïdes de leur trajectoire.