Abonnez-vous pour 1€

Les soins de santé coûteront moins cher pour 100.000 ménages: «Les coûts des soins ne devraient jamais peser trop lourdement sur le budget du ménage»

Frank Vandenbroucke est le père du «maximum à facturer», il y a vingt ans déjà.
Frank Vandenbroucke est le père du «maximum à facturer», il y a vingt ans déjà. - Dominique Duchesnes

Les frais médicaux peuvent être élevés. Heureusement, le gouvernement a créé, il y a vingt ans le « maximum à facturer » (MàF) qui garantit à tout ménage de ne pas dépenser plus qu’un montant maximum, chaque année, pour ses soins de santé. Et c’était déjà une proposition du ministre des Affaires sociales de l’époque, un certain… Frank Vandenbroucke.

Aujourd’hui, le maximum à facturer pour les groupes de revenus les plus faibles s’élève à 450 €, mais pour trop de ménages, ce montant reste encore trop élevé. Grâce à l’entrée en vigueur au 1er janvier 2022 du plafond abaissé à 250 €, quelque 100.000 ménages pourront déjà bénéficier d’un meilleur remboursement dans le courant de l’année 2022.

➜ Voici tous les détails.

➜ Franck Vandenbroucke : « Les coûts des soins ne devraient jamais peser trop lourdement sur le budget du ménage. »

Notre sélection vidéo