Il y a des projets plus prioritaires que de transformer l’A-12 sans Park and Ride, pour Pascal Smet

Il y a des projets plus prioritaires que de transformer l’A-12 sans Park and Ride, pour Pascal Smet
Photonews

Selon lui, le projet défendu par sa collègue en charge de la Mobilité au gouvernement régional ne prévoit plus la réalisation d’un ’Park and Ride’ qui donnait à une telle transformation son caractère prioritaire.

L’autoroute A12 va « devenir l’A-douce », a indiqué la ministre Elke Van den Brandt (Groen), dans un entretien accordé à La Libre Belgique mardi. La ministre de la Mobilité a confirmé avoir déposé la demande de permis pour la transformation de la fin de l’autoroute A12, sur la portion de trois kilomètres qui longe l’Atomium, le parc de Laeken et ses tours d’inspiration extrême-orientale jusqu’au canal.

Le projet figure dans le plan GoodMove du gouvernement bruxellois en matière de mobilité, qui prévoit la réduction d’une bande de circulation, passant de trois à deux voies, et la transformation de l’autoroute actuelle en un boulevard urbain, qui intègre une route cyclable et des espaces verts, explique la ministre, aussi citée dans De Morgen.

Selon la ministre, le but est de terminer les travaux sous cette législature, « d’ici 2024 », avance-t-elle

Au cours d’un entretien avec l’agence Belga, son prédécesseur Pascal Smet a déploré que le projet tel qu’avancé par la ministre n’a fait « l’objet d’aucune concertation au gouvernement bruxellois » alors qu’il modifie sensiblement le projet pour lequel lui-même a obtenu la délivrance d’un certificat d’urbanisme. Selon lui, il n’est visiblement plus question du projet Park and Ride directement connecté à l’A-12 et qui justifiait à li seul la priorité donnée à un tel chantier.

« Sans cela, en ces temps difficiles sur le plan financier, il y a d’autres investissements prioritaires à réaliser à Bruxelles en termes de déminéralisation de l’espace, par exemple sur les axes Belliard et Loi ou sur le boulevard Jamar. Ce serait un projet ’nice to have’, mais plus ’need to have’», a-t-il commenté, soulignant que la fin de l’A-12 est déjà une zone verdurisée.

Notre sélection vidéo