Luka Elsner avant le match du Standard en Coupe: «Il faudra une réponse face au Beerschot»

Photonews
Photonews

Le Standard s’apprête à disputer, en trois jours, deux rencontres capitales pour son avenir : jeudi face au Beerschot en huitième de finale de la Coupe de Belgique et dimanche contre Charleroi. « Ces deux rendez-vous sont d’un niveau d’importance équivalent », explique le technicien franco-slovène, en réponse à la question de savoir s’il envisage de faire tourner un peu son effectif jeudi. « Il n’y aura aucun calcul de ma part, mais certainement une évaluation pour savoir qui est capable de tenir sa place trois fois d’affilée. Je n’ai pas peur de l’enchaînement La Gantoise-Beerschot mais bien de Beerschot-Charleroi. Mais je veux qu’on ait la meilleure équipe possible sur les deux rencontres ».

Luka Elsner l’avoue : il a senti son groupe touché après la deuxième mi-temps disputée dimanche à Gand. « Touché dans sa fierté », dit-il, « et par le fait de ne pas avoir si on a pu être à la hauteur de La Gantoise sur le plan footballistique parce qu’on n’a pas tout donné. L’investissement général n’a pas été à la hauteur. Ce qui nécessite de montrer une capacité de réaction. La défaite doit générer quelque chose. Avoir été à ce point secoué sur la deuxième mi-temps demande une réponse ». Qui devra intervenir jeudi face au Beerschot. « Cette équipe a battu Genk et c’est déjà un avertissement suffisant ».

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo