Plan taxi: le PTB n’est pas prêt à soutenir une «légalisation temporaire d’Uber»

Plan taxi: le PTB n’est pas prêt à soutenir une «légalisation temporaire d’Uber»
DR

Des groupes du parlement bruxellois dont plusieurs de la majorité, mais pas la PS, se sont dits prêts à soutenir une proposition d’ordonnance à adopter dans l’urgence pour permettre temporairement aux chauffeurs qui n’ont plus accès à la plate-forme Uber depuis vendredi dernier de continuer à effectuer du transport rémunéré de personnes.

« Nous analysons la proposition, mais nous nous y opposerons s’il s’agit de légaliser la multinationale Uber même de manière temporaire et urgente », a affirmé le député PTB Youssef Handichi, interrogé sur l’attitude de son groupe politique à ce propos.

Pour une solution durable

Selon lui, la formation d’extrême gauche est par contre favorable à l’octroi d’une indemnité aux chauffeurs licenciés et de travailler de manière concertée avec le secteur sur une solution durable sous la forme d’une application publique.

« Dans ce dossier, on constate, en voyant ce qui a été mis sur la table, qu’Uber a bien joué le coup en décidant de débrancher la prise vendredi dernier à 18h », a-t-il commenté.

Notre sélection vidéo