Olivier Libois, chef de corps de la zone de police de Namur: « Le sentiment d’insécurité est très subjectif »

Olivier Libois est le chef de corps de la zone de police de Namur depuis 2016.
Olivier Libois est le chef de corps de la zone de police de Namur depuis 2016. - V. Lorent

Globalement, remarquez-vous une augmentation des agressions dans le centre-ville ?

Non et c’est là toute la discussion de la perception du sentiment d’insécurité, qui est très subjectif.

▶▶ Retrouvez l’interview complète ici.

Notre sélection vidéo