Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Footbelgate: Besnik Hasi, Emilio et Yannick Ferrera également cités par Dejan Veljkovic

Footbelgate: Besnik Hasi, Emilio et Yannick Ferrera également cités par Dejan Veljkovic
Belga

On savait déjà que Dejan Veljkovic n’avait pas lésiné sur les constructions pour permettre à ses « clients » – qu’ils soient joueurs ou entraîneurs – de gagner plus d’argent. Les journaux de « Mediahuis » ont donné des détails sur les pratiques mises en place par l’agent pour « aider » neuf entraîneurs à gagner davantage qu’indiquer sur leurs fiches salariales.

Dejan Veljkovic a expliqué aux enquêteurs qu’il avait, avec l’aide des clubs concernés (NDLR : Anderlecht, le Club Bruges, Malines, Genk, le Standard, Lokeren et Louvain), fait de faux contrats notamment de scouting. Ceux-ci étaient payés à des membres de la famille de Veljkovic ou à des amis de ce dernier en Serbie, au Monténégro et à Chypre. L’argent était ensuite rapatrié en Belgique sur des comptes à Genk appartenant à l’intermédiaire. Ensuite, il retirait l’argent en cash et le distribuait aux entraîneurs.

Un modus operandi réalisé avec Peter Maes et Aleksandar Jankovic – pour ces deux-là déjà présents dans le dossier, il est question de montants autour de 1,5 et 2,38 millions d’euros –, mais également avec des coaches dont l’identité ne figurait pas dans le dossier jusqu’aux révélations de Dejan Veljkovic. On retrouve les noms de Besnik Hasi, Emilio Ferrera, Yannick Ferrera, Jugoslav Lazic et Erwin Lemmens. Concernant ce dernier, il s’agirait d’un faux contrat de scouting lorsqu’il était à la Fédération belge.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo