Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Steeven Willems, blessé et sur la touche depuis près d’un an à Charleroi: «J’ai parfois le sentiment que je ne mérite pas mon salaire»

Dans l’ombre, le défenseur des Zèbres travaille dur pour revenir avec le groupe.
Dans l’ombre, le défenseur des Zèbres travaille dur pour revenir avec le groupe. - Belga

C’est en horaire décalé par rapport aux interviews classiques que Steven Willems nous a reçu il y a peu dans la salle de presse d’un Mambourg qu’il a vu évoluer très rapidement au cours des derniers mois. Le quotidien du plus ancien carolo du noyau est en effet à la fois avec et sans le groupe pro du Sporting, entre travail à Charleroi et ailleurs, « ce qui fait du bien pour ne pas voir le groupe partir sans moi au terrain chaque jour », pointe le défenseur français. S’il a vécu des moments très difficiles, il s’efforce d’en retirer du positif et regarde vers l’avenir, même si celui-ci est toujours incertain, sportivement et contractuellement.

Pouvez-vous revenir un peu sur cette blessure qui vous tient éloigné des terrains depuis quasiment un an ?

Cela date de fin 2020. J’avais des douleurs, mais je savais gérer cela comme une tendinopathie, où une fois qu’on est échauffé, ça passe. Il y a ensuite eu la dernière rencontre de 2020, à l’Antwerp. On a perdu là-bas et j’ai joué sur une jambe quasiment tout le match car j’avais des douleurs au niveau du tendon. On ne savait pas trop ce qui se passait et on a dû faire des examens pour le découvrir. Après les vacances, tout allait bien au repos mais, quand j’ai repris, je me suis vite rendu compte que ça n’allait pas du tout. J’ai forcé un peu pour jouer à Ostende. Et là, après dix minutes, je ne savais plus courir. J’ai compris qu’il y avait un problème. Jusque-là, il y avait la douleur, mais je savais courir. Là je ne savais même plus appuyer sur mon pied. Avec le recul, je pense que je n’ai pas été à 100 % à cause de ça pendant pas mal de matches, mais ça ne m’empêchait pas de bien prester. Et puis quand tu joues, tu ne veux pas t’arrêter.

►► « C’est un marathon avec des montagnes russes » : le défenseur se confie sur sa rééducation

►► Quelle suite donner à sa carrière  ? « Cet aspect est le plus gros point d’interrogation et celui qui me travaille le plus »

►► Découvrez notre entretien complet avec Steeven Willems

Foot amateur et chez les jeunes

Notre sélection vidéo