L’opération de Serge, atteint d’un cancer, annulée à cause d’un manque de place: «Si on ne fait rien, son état va continuer à se dégrader…»

Témoignage
Nadine et Serge sont les victimes collatérales de la pandémie.
Nadine et Serge sont les victimes collatérales de la pandémie. - C.W.

« On attend, et on subit. Voilà ce qu’on fait ». Depuis quelques semaines, l’angoisse rythme les journées de Nadine Faihy. À 69 ans, son mari, Serge, se bat contre un cancer depuis 2 ans. Mais depuis quelques semaines, le couple se ronge les sangs.

Des « taches noires » ont été repérées sur une partie des poumons du Mouscronnois. Une biopsie devait être réalisée le 24 novembre afin d’analyser les tissus et repérer d’éventuelles métastases. Une intervention qui nécessite obligatoirement de passer par les soins intensifs. Mais la crise sanitaire en a décidé autrement. La situation actuelle a contraint l’hôpital à repousser certaines opérations, car la moitié des lits dans ledit service sont en ce moment occupés par des patients atteints de la maladie du Covid.

►► L’opération de Serge a donc été repoussée à une date ultérieure, encore inconnue.

►► Serge et Nadine se sentent démunis : « On perd du temps, chaque jour est précieux quand on a un cancer »

Notre sélection vidéo