Décès du Grand Jojo: voici les confidences inédites du plus populaire de nos chanteurs, «j’aime beaucoup le roi Philippe»

Nicolas Dewaelheyns
Nicolas Dewaelheyns

Le Grand Jojo faisait chanter et danser la Belgique depuis 50 ans. L’artiste belge, né à Bruxelles, incarnait la fête et la belgitude. Une icône de la Belgique nous a quittés.

« Je suis très fier d’être belge », nous confiait-il encore en 2019. « Chaque fois que je monte sur scène, mes musiciens jouent la Brabançonne. Et dans tous mes spectacles, il y a toujours le drapeau belge. J’y tiens beaucoup. »

Au mois de juin dernier, alors qu’il vivait difficilement l’isolement imposé par la crise sanitaire, le Grand Jojo avait annoncé mettre un terme définitif à ses prestations scéniques. « Le Cirque royal et Forest National sont deux des plus grands moments de mon existence », aimait-il se souvenir à notre micro.

Le plus belge et le plus populaire de nos chanteurs nous a quittés après nous avoir offert tant de grands et beaux moments de bonheur. Longtemps encore, nous continuerons à chanter et danser sur ses chansons que nous aimons et qui nous donnent le sourire.

► « J’aime beaucoup le roi Philippe » : découvrez les confidences inédites du Grand Jojo, que nous avions rencontré en 2019

Le chanteur belge racontait comment sa rencontre avec sa femme Nicole a changé sa vie  : « J’ai commencé à déconner »