Les Belges se ruent sur l’eau française de peur d’une fermeture des frontières: «Nous sommes vite venus nous réapprovisionner»

Le centre commercial Val de Sambre à Louvroil est fort prisé par les Belges.
Le centre commercial Val de Sambre à Louvroil est fort prisé par les Belges. - C.M.

Depuis quelques semaines et avec l’augmentation exponentielle des cas de coronavirus en France et en Belgique, la vente de boissons augmente dans les grandes surfaces françaises. Avec la peur d’une fermeture des frontières, comme au printemps 2020, les Belges multiplient les traversées pour faire des stocks. Et, à chacun de leur passage dans une grande surface française, ils ramènent de la marchandise en grande quantité.

Lorsque nous sommes arrivés au centre commercial Val de Sambre de Louvroil en France ce jeudi midi, de nombreuses voitures avec des plaques belges sillonnaient les allées du parking. Au moment où nous sortons de notre voiture, Pascal et Michelle, un couple d’Honnellois, chargeaient leur véhicule en eau.

«Avec les dernières informations sur le virus, nous sommes vite venus nous réapprovisionner», explique le couple, qui affirme économiser beaucoup d’argent de cette manière.

➜ Marc, lui, vient « 3 à 4 fois par an » pour être « tranquille toute l’année » : il dit économiser jusqu’à 2.000 euros par an!

➜ Mais attention, le nombre de packs d’eau autorisé par client est limité : «On m’a déjà fait une remarque car j’en avais pris un peu plus».

Notre sélection vidéo