Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Vers une fermeture des écoles pendant 10 jours? PS et N-VA sont contre, «il faut l’éviter et préserver les soins de santé, l’école et puis l’économie»

Vers une fermeture des écoles pendant 10 jours? PS et N-VA sont contre, «il faut l’éviter et préserver les soins de santé, l’école et puis l’économie»

Les experts du GEMS avaient déposé jeudi sur la table un rapport en forme de bazooka pour enfin faire fléchir les courbes des contaminations et surtout des hospitalisations qui continuent à croître (même si c’est plus faiblement). Au nom du sauvetage de nos hôpitaux qui vivent à nouveau des heures critiques.

Ceux du Gems, qui conseillent le gouvernement dans la stratégie de lutte contre le Covid, n’y sont pas allés de main morte… Il se dit qu’ils seraient passablement irrités par l’attitude des politiques vis-à-vis de leurs rapports précédents. Prêts pour la douche glacée ?

Pour les écoles, les experts du Gems n’y sont en tout cas pas allés en douceur. Ils préconisent la fermeture totale des écoles primaires et maternelles pendant 10 jours, dès lundi. L’enseignement secondaire vivrait un jour par semaine en présentiel, le reste en distanciel (le retour de l’enseignement hybride). Avec une exception pour les élèves vulnérables (lisez : ceux qui éprouvent le plus de difficultés avec les apprentissages) qui pourraient, eux, continuer à se rendre à l’école. Enfin, le masque serait obligatoire dès 6 ans, pas seulement dans les commerces et transports publics, mais aussi à l’école, donc dès la 1 re primaire.

Pour le ministre de la Santé, « nous devons nous soucier que les écoles puissent faire leur travail mais on voit que ce n’est plus tenable », a indiqué Vandenbroucke. « Les experts plaident pour une pause, ce qui permettrait d’ensuite redémarrer très fort. »

Le PS et la N-VA contre la fermeture des écoles

Ce matin, alors qu’il était invité de la matinale de Bel RTL ce vendredi matin, le ministre socialiste du travail Pierre-Yves Dermagne s’est montré opposé à cette mesure : « Je partage l’avis des ministres de l’Enseignement, on doit faire en sorte que nos écoles restent des sanctuaires. C’est sur la table, on verra si (la mesure) sera suivie. Je suis avant tout un papa de jeunes enfants, je sais l’importance de l’école, il faut éviter une fermeture. Il y a des priorités qu’on s’est fixées : préserver les soins de santé, l’école et puis l’économie »

Et pour le masque dès 6 ans ? « Si c’est une mesure qui permet d’éviter la fermeture, oui, même si ce n’est pas de gaîté de cœur ».

Les socialistes auraient un allié dans ce combat pour ne pas fermer les écoles. Leur position serait partagée par la N-VA et le gouvernement flamand, indique le Nieuwsblad. Au nord du pays, le portefeuille de l’enseignement est entre les mains d’un ministre N-VA, Ben Weyts.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo