Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Codeco: école, masque, événements, sport… voici toutes les nouvelles mesures décidées ce vendredi

Codeco: école, masque, événements, sport… voici toutes les nouvelles mesures décidées ce vendredi

Quelques jours à peine après énième Comité de concertation, nos responsables politiques se sont à nouveau réunis ce vendredi 3 décembre 2021. Ils devaient prendre de nouvelles mesures afin de freiner la propagation du coronavirus dans notre pays.

Des décisions importantes ont donc été prises ce vendredi afin de soulager de secteur hospitalier.

Ces mesures entrent en vigueur le samedi 4 décembre 2021, sauf exceptions mentionnées.

Enseignement

➜ Comme préconisé par le GEMS, les écoles primaires et maternelles devront bel et bien faire une pause, mais elle ne sera pas de 10 jours, mais d’une semaine. Concrètement, les vacances de Noël débuteront le lundi 20 décembre et auront donc une durée de 3 semaines.

Fermeture des classes à partir de 2 cas positifs ;

➜ Des détecteurs de CO2 doivent être déployés le plus vite possible dans chaque classe et local où se réunissent de nombreuses personnes. Dès que ces appareils indiqueront une concentration de CO2 supérieure à 900 ppm (particules par million), des actions devront être prises pour améliorer la qualité de l’air. Au-delà de 1.200 ppm, le local devra impérativement être quitté par ses occupants.

Le masque sera obligatoire dès 6 ans, même à l’école : dès lundi !

➜ Interdiction de toutes les activités parascolaires ;

➜ La recommandation aux parents de réaliser un (auto)test de leurs enfants régulièrement.

Pour l’enseignement secondaire, pas de fermeture, mais il sera organisé de manière hybride jusqu’à la période des examens (qui auront lieu en présentiel). Le retour de l’hybridation des cours n’entrera en application que le mercredi 8 décembre seulement. Les élèves qui n’ont pas accès à des outils numériques pourront bénéficier d’un enseignement à distance au sein de l’école.

➜ L’enseignement artistique à horaire réduit suit les mêmes règles que celles applicables à l’enseignement primaire et secondaire.

Pour l’enseignement supérieur  : contrairement à ce qui était annoncé, pas de retour en code orange pour l’enseignement supérieur. Les étudiants pourront bien continuer à se rendre en auditoire jusqu’à la fin du quadrimestre. Les bibliothèques resteront ouvertes pour les étudiants qui préparent leur session d’examens.

➜ Un enseignement en présentiel sera organisé pour les élèves les plus vulnérables – certainement dans l’enseignement spécialisé. Les ministres de l’Enseignement en détermineront les modalités.

Masque

➜ Le port du masque devient obligatoire dès 6 ans, partout où il était déjà en vigueur.

Vaccination

➜ La task force Vaccination progressera rapidement au niveau de la vaccination des enfants de moins de 12 ans, étant donné l’importance de la vaccination pour relever le défi épidémiologique au sein de l’enseignement.

Horeca

On ne change rien  : fermeture maintenue de 23 heures à 5 heures du matin, 6 personnes par table maximum, uniquement assis.

Contacts

Il n’y aura pas de « bulle » ! Mais recommandation de limiter au maximum ses contacts et de les rencontrer de préférence à l’extérieur.

➜ L’utilisation d’autotests est également encouragée

Événements et rassemblements

> Événements publics en intérieur

➜ À partir du samedi 4 décembre, les événements rassemblant plus de 4.000 personnes ne peuvent plus avoir lieu.

➜ À partir du lundi 6 décembre, les événements avec plus de 200 personnes à l’intérieur sont interdits. Cela concerne, par exemple, les grands concerts.

En ce qui concerne les petits événements, représentations culturelles et autres, ainsi que les congrès à l’intérieur, ils restent possibles à condition d’avoir maximum 200 participants. Le public doit être assis, avec masque obligatoire et Covid Safe Ticket (à partir de 50 visiteurs).

➜ Les cinémas peuvent accueillir maximum 200 personnes par salle, moyennant le respect d’une distance de 1,5 m entre chaque groupes.

> Événements publics en extérieur

➜ Le Comité rappelle que les organisateurs sont responsables de mesures de gestion de la foule. Le Comité demande aux autorités locales de contrôler strictement ces mesures. Si ces mesures ne peuvent être respectées, ces événements doivent être annulés.

> Rassemblements privés à l’intérieur

Tous les regroupements et activités privés à l’intérieur sont provisoirement interdits, en ce compris les activités organisées, sauf

Une exception est prévue pour  :

– les réunions privées qui se déroulent à domicile ou dans un hébergement touristique de petite taille (15p) ;

– les réunions privées qui se déroulent dans le cadre d’un mariage ou de funérailles ;

– l’exercice du sport à l’intérieur ;

– les entraînements sportifs ;

– l’exercice professionnel d’activités (p.ex. les professionnels du sport, de la musique) ;

– les réunions avec publics vulnérables (AA, alphabétisation…).

> Activités de jeunesse

➜ Les activités organisées par le secteur de la jeunesse qui se déroulent en intérieur sont suspendues à partir de lundi, annonce la ministre de la Jeunesse Valérie Glatigny vendredi dans un communiqué.

➜ Les activités en extérieur restent bien permises moyennant les règles actuelles.

Cette décision a été prise à la suite d’une réunion avec le secteur, consécutive au Comité de concertation.

Compétitions sportives

Le public lors des événements sportifs à l’extérieur reste autorisé.

La présence de public est interdite lors des compétitions sportives organisées à l’intérieur. Les participants mineurs peuvent être accompagnés par deux adultes.

Travail

➜ Rien ne change pour le télétravail : obligatoire 4 jours par semaine (donc maximum un jour de présence sur le lieu de travail par semaine).

➜ Teambuildings et fêtes d’entreprises sont interdits.

Ces mesures entrent en vigueur le samedi 4 décembre 2021, sauf exceptions mentionnées.

➜ Le Comité de concertation réévaluera la situation épidémiologique au cours de la semaine du 20 décembre.

➜ Le Comité de concertation attire l’attention sur le fait que les bourgmestres ont, à tout moment, la responsabilité d’annuler les événements qui présenteraient un risque épidémiologique, après concertation avec les instances sanitaires compétentes.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo