Les bijouteries Desitter, spécialiste des Rolex à Liège, fermées pour suspicion de blanchiment: «Je suis une victime du Footbelgate»

Photo
Jacques Desitter, sa sœur Mary et leur neveu, Laurent.
Jacques Desitter, sa sœur Mary et leur neveu, Laurent. - T. Van Ass

La seule explication donnée réside dans un petit mot placardé sur les volets des bijouteries. On peut y lire : « Chers clients. Le magasin est temporairement fermé pour cause de Covid-19. Je vous remercie pour votre compréhension. La maison Desitter. »

Pourtant, il n’est pas du tout question de Covid : le parquet fédéral a ordonné la fermeture des deux bijouteries, dont une est détaillante officielle pour la marque Rolex.

►► Nos information à lire ICI