Extinction Rebellion mène une action devant le Burger King de Louvain-la-Neuve

Rebaptisé «Murder King» par le collectif.
Rebaptisé «Murder King» par le collectif. - Belga

lls n’ont pas bloqué l’accès au fast-food, où la clientèle était d’ailleurs nombreuse, mais ont reconstitué une « scène d’écocide » sur place et ont déployé des banderoles où l’enseigne est rebaptisée Murder King. Extinction Rebellion demande le passage à un système d’agriculture végétale respectueux de l’environnement et des animaux.

Des participants déguisés ont mis en scène une vache morte et une autre qui porte le deuil de sa congénère. Certains activistes se sont installés en terrasse pour manger un repas végétalien. Des tracts « Welcome to Murder King » ont été distribués, clamant que l’élevage intensif est un crime d’écocide, entrainant la mise à mort de plusieurs milliards d’animaux par an, la déforestation, des émissions de gaz à effet de serre et la dégradation des espaces aquatiques.

« La source majeure d’approvisionnement des multinationales du fast-food est l’élevage industriel. Nous demandons que Burger King prenne ses responsabilités et effectue une transition radicale vers une alimentation végétale sans souffrance animale, une agriculture régénérante et résiliente, et un business model respectueux des travailleurs et de l’environnement », plaident les organisateurs de l’action.

L’action menée par Extinction Rebellion à Louvain-la-Neuve s’inscrit dans une campagne plus globale, qui a déjà vu des protestations semblables menées devant des implantations de McDonald à Bruxelles, à Bruges ou encore à Mons.

Notre sélection vidéo