Une personne portée disparue retrouvée, agonisant, par la police des Trieux: «Le chien a marqué des buissons où la victime a été découverte»

L’endroit étant extrêmement compliqué d’accès.
L’endroit étant extrêmement compliqué d’accès. - T.P.

Il s’en est fallu de peu pour que l’on assiste à un nouveau drame. En effet, une personne portée disparue a été retrouvée in extremis, ses jours étant en danger, le 24 novembre dernier.

« Nos hommes ont été amenés à travailler avec un maître-chien pisteur de la police fédérale au cours d’une recherche difficile, qui a été entamée de nuit sous des conditions climatiques compliquées. De plus, le secteur de recherche était vaste et accidenté », communique la zone de police des Trieux, couvrant les communes de Courcelles et Fontaine-l’Évêque.

« Mais le chien a fini par marquer une zone dense en buissons dans laquelle la victime y a été découverte agonisant. L’endroit étant extrêmement compliqué d’accès, les inspecteurs de police ont pris la décision de transporter la victime à bout de bras afin de l’emmener vers l’accès carrossable le plus proche. Les secours ont pu ainsi la prendre rapidement en charge. Elle a été longuement conditionnée sur place avant d’être transportée vers le service des soins intensifs. Cette fructueuse collaboration entre police locale et fédérale et le professionnalisme des intervenants auront permis de sauver une précieuse vie. »

Par contre, en ce qui concerne les motifs de la disparition, le type de blessures dont la victime « agonisante » souffrait et pourquoi la police fédérale est intervenue... Cela restera un mystère. La zone de police des Trieux, même si elle a elle-même envoyé ce communiqué très laconique, n’a pas désiré en dire davantage. Ce silence est d’ailleurs à la demande du Parquet qui précise qu’il « n’y aura pas de commentaire supplémentaire ».

Notre sélection vidéo