Abonnez-vous pour 1€

Colère au Cora: une herse antivol en place à la station-service fait des dégâts chez les clients, «on ne s’attend pas à un dispositif aussi barbare!»

Photos
De nombreux panneaux ont été installés pour prévenir les automobilistes, visibles aussi en marche-arrière.
De nombreux panneaux ont été installés pour prévenir les automobilistes, visibles aussi en marche-arrière. - VDN

Comme l’explique La Voix du Nord, c’est à chaque fois le même scénario. Une voiture s’engage à la pompe à essence du centre commercial de Cora Lens 2, à Vendin-le-Vieil, et se dirige naturellement vers la voie la plus large, avant de s’apercevoir qu’il faut payer au guichet. Un demi-tour ou marche arrière plus tard, le véhicule est à plat.

Des clients pénalisés

Car depuis le 16 septembre, un ralentisseur anti recul est installé : pointes qui s’abaissent au passage du véhicule en marche avant mais restent droites comme un i dans l’autre sens, pénétrant dans les pneus. Vendredi après-midi, Catherine et son conjoint ont crevé leurs roues avant. «  On ne s’attend pas à un dispositif aussi barbare », s’emporte-t-elle. Pourtant un nombre conséquent de panneaux rouge et jaune pétants avertit les clients : à l’entrée, à hauteur du ralentisseur et à chaque pompe avec passage au guichet. Souvent confondu avec de la publicité. Montant de la facture pour le couple : 300€. Il y a beaucoup de victimes...

Le système a été suspendu par la direction du magasin devant le mécontement des clients.
Le système a été suspendu par la direction du magasin devant le mécontement des clients.

«  C’est signalé, si les gens ne savent pas lire… », tacle Laurent, pistolet à la main. «  C’est vrai mais je trouve ça quand même dangereux », commente Hélène. La Wavrinoise regrette «  une solution radicale qui pénalise les clients honnêtes ». Cora est pourtant dans son droit grâce à la signalisation.

«  La signalisation est très importante », oppose la direction de Cora, on ne sait plus comment informer. Notre volonté ce n’est pas de faire du mal à qui que ce soit, mais de lutter contre les vols que nous subissons. » Envisage-t-elle un geste commercial ? «  Le premier geste ça a été de suspendre le dispositif depuis plusieurs jours. Nous avons écouté nos clients. » Le magasin n’entend pas rétablir le dispositif avant d’avoir trouvé une solution plus adaptée.

Notre sélection vidéo