Abonnez-vous pour 1€

Retards de livraison pour les commandes de la Saint-Nicolas? Dreamland s’excuse avec un petit cadeau!

Retards de livraison pour les commandes de la Saint-Nicolas? Dreamland s’excuse avec un petit cadeau!
Vincent Rocher

Les magasins de jouets rencontrent de gros problèmes de stocks et de livraisons. Avec, le risque pour le client, ne pas recevoir ses commandes à temps pour le 6 décembre. L’un de nos lecteurs a ainsi reçu le mail suivant, de la part de Dreamland : « En raison de problèmes de stock et de livraison suite à la pandémie de coronavirus, la livraison de votre commande accuse un retard important. Nous ne pouvons pas encore vous donner une date de livraison exacte, mais nous savons que votre commande ne sera malheureusement pas livrée avant le 6 décembre. »

D’après Dreamland, un certain nombre de clients sont concernés. « Il s’agit d’une minorité mais un client déçu est un client déçu de trop », commente la porte-parole du groupe. Consciente du désagrément, l’enseigne propose alors de confirmer la commande ou de l’annuler gratuitement. Et, pour s’excuser, offre un bon d’une valeur de 5 euros. « L’échéance arrivant à grand pas, nous avons pris le parti d’anticiper de sorte que ces clients puissent se retourner pour la date fatidique. Donc nous avons choisi de les en informer à temps, avec une réduction de 20 % sur l’assortiment d’ici le 31 décembre. Nous avons assorti ce mail d’un « sorry-bon » de 5 euros. Bien évidemment, les clients avaient également le choix d’annuler leur commande et de se faire rembourser. Nous espérons ainsi qu’ils pourront encore trouver une alternative pour la Saint-Nicolas. »

À quelques jours du 6 décembre, la situation relative aux stocks et livraisons est toujours compliquée. « Aujourd’hui, nous nous trouvons dans une situation où l’ensemble de la chaîne souffre de problèmes d’approvisionnement général. Cela va des incertitudes quant à la date d’arrivée des livraisons via les conteneurs et la logistique qui s’en suit (centre de distribution, magasins…) à la pénurie de matières premières qui entraîne des retards dans les processus de production. L’ensemble de la chaîne a fait, et fait encore, tout son possible pour que les produits parviennent aux gens le plus rapidement possible en cette période très importante. »

C’est pourquoi Dreamland recommande aux gens de se rendre en magasin pour les cadeaux de dernière minute.

Dreamland n’est pas le premier à offrir des « bons d’excuses ». Voici 15 jours, c’est Carrefour qui envoyait, « à une sélection de clients » un bon de 5 euros. Avec ce mot : « Nous tenons à nous excuser pour les désagréments rencontrés ces derniers temps dans votre magasin. Suite à des problèmes d’approvisionnement, nous n’avons pas pu vous proposer tous vos produits préférés ».

Notre sélection vidéo