La colère gronde au Standard: le match face à Charleroi arrêté à cause de fumigènes lancés sur le terrain (vidéo)

Vidéo

L’affiche de ce dimanche en Jupiler Pro League se dispute au stade Maurice Dufrasne. Dans une arène pleine à craquer pour l’occasion, le Sporting de Charleroi va défier le Standard de Liège dans son antre. Et, pour un camp comme pour l’autre, la victoire est impérative lors de cette 17e journée de D1A. En cas de succès, les Rouches pourraient remonter à la huitième place tandis que les Zèbres intégreront le Top 4 s’ils repartent avec les trois points.

Toutefois, la rencontre entre les deux grands rivaux a dû être interrompu momentanément, peu après l’heure de jeu. En effet, le troisième but carolo fut visiblement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour les fans liégeois. Ceux-ci n’ont pas hésité à lancer de nombreux fumigènes sur le terrain afin de faire rentrer les vingt-deux acteurs aux vestiaires. Le tout accompagné de chants réclamants la démission de Bruno Venanzi et d’Alexandre Grosjean...

À quelques minutes du temps réglementaire, les fans du matricule 16 ont recommencé de plus belle. L’arbitre de la rencontre a alors décidé, comme le veut la procédure, d’arrêter définitivement la rencontre. Le Standard devrait donc, si l’on suit cette même logique, perdre sur un score de forfait (0-3) et écoper de 50.000 euros d’amende.

Toutefois, les supporters ne se sont pas arrêtés là. Ils ont réussi à pénétrer sur le terrain en grand nombre, et ils se sont dirigés directement vers la tribune réservée aux supporters de Charleroi afin de leur lancer des projectiles...

Foot amateur et chez les jeunes