Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

La CGSLB demande l’extension et la prolongation du tarif social pour l’énergie au ministre Philippe Henry: voici sa réponse

Le ministre Philippe Henry a qualifié cette rencontre de «très constructive».
Le ministre Philippe Henry a qualifié cette rencontre de «très constructive». - Photo News / Belga

La Centrale Générale des Syndicats Libéraux de Belgique (CGSLB) se dit « très satisfaite » de la rencontre avec le ministre wallon Philippe Henry, en charge de l’énergie. Lundi matin, le syndicat libéral a plaidé la cause des personnes qui ont, structurellement ou conjoncturellement, du mal à payer leur facture d’énergie.

« La plupart des aides accordées par le fédéral ou la région s’arrêteront au 31 décembre. Or, les ménages risquent de tomber par terre lorsqu’ils recevront leur régularisation, que ce soit en février, mars ou avril. Le ministre a semblé sensible à ces arguments », a indiqué Christian Bougard, secrétaire régional wallon adjoint de la CGSLB.

En plus d’une prolongation des aides accordées via le tarif social ou le statut de client protégé, les représentants du syndicat libéral ont demandé au ministre d’envisager des réductions des prix de l’énergie aussi pour la classe moyenne qui voit son pouvoir d’achat sensiblement diminuer.

« Ce sont des gens qui travaillent, ont des petits salaires, vont peut-être acquitter leur facture d’énergie avec de grandes difficultés, au détriment du budget nourriture ou soins de santé, et vont passer sous le radar car ce ne sont pas des personnes structurellement fragilisées », a plaidé M. Bougard.

Le ministre Philippe Henry a qualifié cette rencontre de « très constructive ». « Approfondissement et prolongement du statut de clients protégés sont des pistes qui pourraient être activées en fonction de l’évolution de la situation », a-t-il communiqué.

Notre sélection vidéo