Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Les débordements de Standard-Charleroi ne resteront pas impunis: les fauteurs de trouble sont en cours d’identification

Vidéos
Des débordements ont émaillé une bonne partie de la rencontre.
Des débordements ont émaillé une bonne partie de la rencontre. - Belga

L’image du football belge a été fortement écornée ce dimanche. Quelques heures à peine après les incidents survenus à la fin de la rencontre entre le Beerschot et l’Antwerp, c’est à Sclessin que le public a pu assister à de tristes scènes de violences.

Alors que le Standard de Liège était dominé par le Sporting de Charleroi, les supporters ont décidé de réagir. Pas vraiment de la bonne manière, puisqu’ils ont réussi à faire arrêter la rencontre en lançant des fumigènes sur la pelouse.

Et ils ne se sont pas arrêtés là. Lorsque M. Laforge a décidé de renvoyer tout le monde définitivement aux vestiaires, plusieurs dizaines de supporters sont montés sur la pelouse afin d’en découdre avec les fans carolos.

Au lendemain de ces violents incidents, le matricule 16 a fermement condamné ces actes. Dans un communiqué publié sur son site internet, le club liégeois a annoncé prendre des mesures fortes à l’encontre de ses supporters, en fermant notamment certaines parties des tribunes et en arrêtant la vente de tickets pour les rencontres à domicile.

Mais ce n’est pas la seule sanction qui pourrait tomber. En effet, la police nous apprend ce lundi que l’identification de ces fauteurs de trouble est actuellement en cours. Des procès-verbaux devraient donc bientôt être établis.

>> Voici ce que risquent ces fauteurs de trouble.

>> Deux arrestations ont déjà eu lieu !

>> La police commente cette enquête.

Foot amateur et chez les jeunes