Situation très tendue ce mardi dans les hôpitaux Liégeois: plus de 200 infirmiers réquisitionnés pour travailler, la police est allée sonner chez eux!

Plus de 200 visites ont été effectuées.
Plus de 200 visites ont été effectuées. - Photo-prétexte SP

Ce mardi est une journée nationale de protestation du secteur des soins de santé. Les syndicats appellent à une manifestation pour une revalorisation de leur métier et contre les sanctions en cas de non-vaccination. Et ceux qui désiraient participer à la manifestation nationale à Bruxelles devaient s’inscrire sur une liste pour vendredi dernier.

Légalement parlant, les hôpitaux publics comme le CHR-Citadelle ou le CHBA de Seraing ne peuvent pas réquisitionner leur personnel car un vide juridique existe sur la question. Le CHU-Sart Tilman quant à lui peut le demander, mais en deux temps. Explications.

➜ La police s’est donc rendue ce lundi matin au domicile privé des infirmiers et infirmières : « Quelle situation choquante ! Ces policiers étaient aussi honteux que moi j’étais en colère… » Découvrez les témoignages ici.

Notre sélection vidéo