Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Comme dans beaucoup d’hôpitaux, le personnel manque au CHU UCL Namur: «Je ne sais pas comment on va soigner les gens»

Une pénurie d’infirmiers est crainte au CHU UCL Namur.
Une pénurie d’infirmiers est crainte au CHU UCL Namur. - Illustration Isopix

La semaine dernière, une carte blanche destinée aux autorités sanitaires belges était rédigée par les directions médicales des hôpitaux namurois. Le texte alertait sur la gestion de la quatrième vague et sur les choix éthiques qui en découlent.

▶▶ Les directeurs du département infirmier des trois sites du réseau CHU UCL Namur sont revenus sur cette carte blanche, qui évoquait notamment le manque de personnel. La situation actuelle est préoccupante, comme l’évoque Olivier Gendebien, le directeur du département infirmier du site de Sainte-Elisabeth, à Salzinnes (Namur) : « Le ministre Vandenbroucke nous dit qu’il va créer 4.500 postes d’infirmiers, mais ils ne sont pas là. Je ne sais plus trop comment nous allons pouvoir soigner les gens.»

▶▶ Voici le pourcentage d’effectif soignant qu’il manque dans un établissement comme Sainte-Elisabeth.

▶▶ Le nombre d’inscriptions dans les écoles d’infirmiers a fortement baissé il y a quelques années à cause d’une décision.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo