Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Le fils du pasteur braque la librairie de Sergio à Ath, son père l’envoie au Congo: «Lui montrer la chance qu’il a de vivre en Belgique»

Sergio a tenté de se défendre mais a reçu un coup de crosse sur la tête.
Sergio a tenté de se défendre mais a reçu un coup de crosse sur la tête. - B.L.

Ath, 11 janvier 2019. La journée se termine pour Carine et Sergio, qui tiennent la librairie de la Poterne à Ath. Il est 17h53 et deux hommes cagoulés, armés d’un couteau et d’un revolver entrent dans le commerce. Carine tente de se réfugier dans la réserve mais l’un des deux hommes la saisie par le cou et la ramène derrière le comptoir. Il pointe son flingue sur sa tempe. Sergio tente de se défendre mais reçoit un coup de crosse sur la tête. Les deux hommes repartent avec des tickets de loterie. La scène a duré moins de deux minutes, mais une éternité pour ses honnêtes commerçants qui se lèvent tôt pour gagner leur croûte.

Tournai, 6 décembre 2021, on connaît les auteurs des faits. L’un était mineur au moment des faits, l’autre avait 20 ans. Il s’agit d’un Bruxellois, fils d’un pasteur congolais, qui se rendait chaque jour à Tournai, en train, pour suivre des cours. Dans le train, le mineur lui a proposé de faire un coup dans une librairie située près de son école. Les deux garçons ont braqué la librairie, laissant les commerçants dans un profond désarroi et dans la peur que l’histoire se répète. « Ce sont des faits inacceptables ! », s’est insurgé le procureur du roi.

>> Le voleur bruxellois avait pris la fuite au Congo  : « Son père, pasteur l’a emmené au Congo, son pays, pour lui montrer la chance qu’il avait de vivre en Belgique »

>> Le braqueur s’est exprimé face au juge : voici ses explications

Notre sélection vidéo