«Je veux être surpris»: l’acteur de «Jurassic Park» nous dévoile l’envers de sa série-documentaire «Le monde selon Jeff Goldblum»

Vidéo
«Je veux être surpris»: l’acteur de «Jurassic Park» nous dévoile l’envers de sa série-documentaire «Le monde selon Jeff Goldblum»

Se retrouver face à Jeff Goldblum, même via visioconférence, reste une expérience. Tout à coup, on voit défiler tous les grands rôles qu’il a interprétés depuis « La mouche », de David Cronenberg, au milieu des années 80. Quand il s’exprime avec sa voix suave, on a l’impression d’entendre le professeur Ian Malcolm, grand spécialiste de la théorie du chaos dans « Jurassic Park » (un personnage qu’il a d’ailleurs retrouvé pour le troisième volet de « Jurassic World », qui sortira l’été prochain).

Mais ce n’est pas pour parler de cinéma que l’acteur de 69 ans nous a donné rendez-vous en ce jour pluvieux de novembre (en tout cas en Belgique, à Los Angeles, il paraît qu’il faisait plein soleil). Il est là pour évoquer la saison 2 du « Monde selon Jeff Goldblum », une série documentaire de Disney+ où, dans chaque épisode, il part à la découverte d’un objet ou d’un métier dont il nous fait découvrir les côtés insolites : le monde de la magie, des fabricants de feux d’artifice, des concepteurs de monstres pour le cinéma (et il en connaît un rayon), celui des chiens mannequins… Avec lui, tout est insolite, tout devient découverte. Il nous emmène en nous prenant par la main avec son sens de l’émerveillement sans pareil. Et quand le professeur Goldblum parle, on l’écoute.

Mais où trouve-t-il toutes ces idées de sujets à aborder ? « Les responsables de la société de production sont très créatifs », nous confie-t-il d’emblée. « Ils viennent de National Geographic. Ils ont des idées géniales. On en parle ensemble. Et je leur dis ce que j’en pense instinctivement et ce qui m’intéresse, quels sujets me ramènent à des souvenirs d’enfance ou des anecdotes, lesquels suscitent ma curiosité. Et on termine avec une liste de thématiques. Ce sont des sujets ou des objets que les gens adorent et connaissent, mais qui recèlent bien des secrets qui sont incroyables à explorer. »

Roi de l’impro

Evidemment, lorsqu’on voit Jeff Goldblum écarquiller les yeux dès qu’il découvre quelque chose, on se demande à quel point c’est spontané et à quel point c’est l’acteur qui fait son show devant la caméra. « En dehors de quelques informations que j’ai à l’avance, je suis libre de mes réactions et je suis encouragé à m’intéresser à ces gens. Mais vous savez, improviser, cela faisait partie de ma formation d’acteur avec Sandy Meisner. Il nous exhortait à le faire. Il a été mon prof de théâtre durant 17 ans et c’était un merveilleux professeur. J’ai donc toujours été intéressé par l’improvisation, ça a toujours fait partie de mon métier de comédien. Sandy Meisner estimait que les comédiens devaient enlever leur masque et utiliser ce qu’ils ont à l’intérieur d’eux-mêmes, extraire ce qu’il y a d’authentique en eux. Et c’est ce que j’ai fait ici. Dans cette série, il n’y a pas de répétition, de seconde prise. Je ne rencontre les gens qu’une fois que la caméra tourne. Je découvre tout pour la première fois. Je veux en savoir le moins possible à l’avance. Je veux être surpris. »

Il danse à l’écran avec sa femme

Jeff Goldblum a eu une vie sentimentale pour le moins mouvementée. Marié dans les années 80 avec Geena Davis, rencontrée sur le tournage de « La mouche », il a eu ensuite une liaison avec Laura Dern, sa partenaire de « Jurassic Park », et a accumulé les aventures avec diverses comédiennes. Mais, depuis 2014, il est marié avec Emilie Livingston, une danseuse canadienne de 30 ans sa cadette qui a aussi été championne de gymnastique rythmique. Ensemble, ils ont deux enfants, de 6 et 4 ans. Et Emilie fait même une apparition dans la saison 2 du « Monde selon Jeff Goldblum », dans l’épisode consacré à la danse, où elle fait quelques pas en compagnie de son mari. « Il existe une chose plus belle que de danser, c’est de danser avec sa bien-aimée et de se serrer l’un contre l’autre », conclut le comédien. Quel romantique !

Désormais, on attend de connaître les prochains thèmes de futurs numéros de son émission. Et pourquoi pas un sur les dinosaures ? Voilà un sujet qui devrait le captiver !

« Le monde selon Jeff Goldblum », saison 2, Disney+

Notre sélection vidéo