«Tous réfutent les accusations»: la production de «Koh-Lanta» réagit aux nouvelles rumeurs de tricherie, une enquête est en cours

«Tous réfutent les accusations»: la production de «Koh-Lanta» réagit aux nouvelles rumeurs de tricherie, une enquête est en cours

Après Teheiura, c’est à Adventure Line Productions (ALP), la société qui produit « Koh-Lanta », de faire une nouvelle mise au point concernant les révélations explosives du Parisien. Pour rappel : nos confrères ont obtenu des informations et témoignages affirmant que d’autres aventuriers (au moins quatre) auraient bénéficié de nourriture, brisant ainsi l’une des règles fondamentales du jeu de ne se sustenter que par ses propres moyens (chasse, cueillette et pêche), ou en remportant des épreuves.

Dans un communiqué partagé ce matin sur les réseaux sociaux, on peut lire : « Comme nous l’avons indiqué au Parisien lorsqu’ils nous ont contactés le lundi 6 décembre après-midi, nous avons été informés récemment, plusieurs mois après la fin du tournage, par des aventuriers participants à ‘Koh-Lanta, la légende’, que plusieurs aventuriers auraient quitté, en pleine nuit, le site où ils passent la nuit après le conseil pour se nourrir. »

« Au regard de ces éléments, nous avons décidé de mener une enquête auprès des aventuriers présents sur le tournage mais aussi en Polynésie auprès des locaux afin de récolter toutes les informations possibles sur cette affaire, tout comme nous l’avions fait après les bruissements qui circulaient sur le camp au moment du tournage et qui concernaient Teheiura », poursuit ALP.

Et de conclure : « Nous avons convoqué les aventuriers susceptibles d’être impliqués dans cette affaire et tous réfutent les accusations. C’est pourquoi, nous continuons d’enquêter avant de prendre une quelconque décision et cela, nous tenons à le préciser fermement, sans aucun favoritisme pour quelque aventurier que ce soit. »