4 ans de prison requis pour un viol et des agressions sexuelles sur ses belles-filles

Jugement le 12 janvier.
Jugement le 12 janvier. - IIM.Prétexte.

Un trentenaire habitant la commune de Raeren était cité à comparaitre mercredi devant le tribunal correctionnel d’Eupen. Il lui est rapproché d’avoir commis un viol ainsi que des agressions sexuelles et du voyeurisme sur les filles de sa compagne. Quatre ans de prison ont été requis à son encontre.

Le dossier a démarré sur base d’une plainte déposée à Bonn, en Allemagne, par le père des fillettes de 8 et 10 ans, après qu’elles se sont confiées à leur belle-mère sur les actes commis par leur beau-père.

Si le trentenaire nie formellement les faits qui lui sont reprochés, il a reconnu lors de l’audience, « être déjà entré dans la salle de bain alors que les enfants prenaient leur douche ». Ce qui, aux yeux de son avocat, ne constitue pas une infraction pénale.

Malgré les arguments de la défense qui plaide en faveur d’un acquittement de son client, le parquet a requis une peine de quatre ans d’emprisonnement.

Jugement le 12 janvier.