Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Abandonnée dans un quartier de Châtelet, elle se fait racketter et violer par un groupe d’individus: «Elle était pétrifiée par la situation»

Des gestes odieux et traumatisants.
Des gestes odieux et traumatisants. - DR

Samir, 34 ans, est poursuivi pour un viol commis la nuit du 15 au 16 juillet 2017 à Châtelet. Il nie : « Moi, je lui ai juste volé son GSM et j’ai filé me cacher dans le parc. Ce n’est pas moi qui l’ai violée, ce sont les autres avec qui je traînais ce soir-là. Ils m’ont montré les vidéos mais tout était déjà fini quand je suis revenu sur place. Le GSM, je l’ai revendu à Charleroi la même nuit, pour 2 boulettes de cocaïne et 50 euros ».

Ce n’est pas du tout l’histoire qui a été racontée à la police par une victime en état de choc la nuit des faits, comme l’a rappelé son avocat, Me Régis Brocca.

L’avocat de la victime relate les faits  : « Elle était pétrifiée par la situation »

► « Ils lui ont tout coller sur le dos » : l’avocat de Samir assure ici que son client n’a pas participé au viol