Frédéric poignardé en rue à Namur: Elias (21) s’est rendu à la police mais a déjà été libéré, «il porte un couteau sur lui depuis qu’il a été agressé»

Frédéric avait été blessé à plusieurs endroits, son agresseur a vite été relâché.
Frédéric avait été blessé à plusieurs endroits, son agresseur a vite été relâché. - D.R.

Le 20 novembre dernier, Frédéric Lepoutere et Loïc (prénom d’emprunt), un de ses amis, ont reçu plusieurs coups de couteau dans la rue des Ursulines à Namur. Frédéric avait témoigné dans nos pages quelques jours après l’agression. Il dénonçait le manque de sécurité dans la capitale wallonne, mais aussi le fait qu’aucune instruction n’ait été ouverte.

Mais une enquête est bien en cours. Il y a quelques jours, l’auteur des faits, Elias, un Namurois âgé de 21 ans, est allé se rendre. Me Sine, son avocat, explique que son client est déjà libre : « Au début, mon client avait pris la fuite. Mais quand il a vu l’ampleur que cette agression avait prise sur les réseaux sociaux, il a tenté de joindre la police par téléphone. Mais personne ne répondait. Il est donc allé se rendre au poste, il y a quelques jours », explique le conseil.

➜« Mon client a été inculpé de tentative de meurtre dans un premier temps », explique l’avocat. Voici ce qui s’est passé.

➜ Pourquoi avait-il un couteau sur lui ? « Il y a trois ans, il a été victime d’une agression. Depuis ce jour-là… » Découvrez notre article complet ici.

Notre sélection vidéo