Abonnez-vous pour 1€

Venu échanger un article dans un magasin Lidl, Mark s’est senti «humilié» une fois devant le manager: «Est-ce que c’est vous sur la photo?»

Venu échanger un article dans un magasin Lidl, Mark s’est senti «humilié» une fois devant le manager: «Est-ce que c’est vous sur la photo?»
Illustration Isopix

Les responsables d’un magasin Lidl britannique ont été forcés de s’excuser auprès d’un client qu’ils ont confondu avec un voleur qui avait préalablement commis plusieurs vols dans des magasins de la région.

Mark, le client, explique à la BBC qu’il s’est rendu dans le Lidl de Houghton Regis le 26 novembre dernier pour échanger un article. Lorsqu’il s’est présenté au manager de l’enseigne, celui-ci a sorti un téléphone de sa poche, fait mine de zoomer sur une photo et lui a demandé « Est-ce que c’est vous ? ».

Sur la photo, on pouvait voir un homme noir qui portait un pull et qui circulait à vélo avec un sac orange. « Le manager m’a expliqué que cet homme était connu comme étant un criminel dans la région de Luton et Dunstable et qu’il avait été banni de tous les magasins Lidl du coin ».

Mark lui a assuré qu’il n’était pas l’homme en question, carte d’identité à l’appui : « Mais il m’a dit qu’il ne me croyait pas. Il était convaincu que j’étais cette personne. » Mark explique s’être senti « humilié » et est persuadé que cela ne serait pas arrivé si lui et l’homme recherchés étaient blancs. « Quand vous êtes blanc, vous êtes innocent jusqu’à ce qu’on prouve que vous êtes coupable. Quand vous êtes noir, vous êtes coupable jusqu’à ce qu’on prouve que vous êtes innocent », déplore-t-il.

Du côté de chez Lidl, on regrette cet incident et on reconnaît que Mark a été « accusé à tort ». Des « mesures appropriées » seront prises pour que cela ne se reproduise plus. Mark s’est par ailleurs vu offrir un bon de 20 livres sterling à dépenser dans le magasin.

Lidl s’est excusé et rappelle que tout est fait pour offrir un « accueil et une expérience positifs pour tous les clients ».