Le CSA sanctionne la RTBF pour non-respect de l’égalité femmes-hommes lors d’une émission

belgaimage-57883284-full
Belga Image

Cette sanction concerne l’émission « C’est vous qui le dites » diffusée sur Vivacité et dont le CSA estime qu’elle a véhiculé des stéréotypes qui banalisent les violences faites aux femmes.

Le 18 mars 2021, un débat de l’émission est présenté de cette manière : « En France, une femme a perdu son divorce pour ne pas avoir accompli le ’devoir conjugal’. Les relations sexuelles doivent-elles être une obligation dans le cadre d’un mariage ? ». L’animateur évoque ensuite une prétendue obligation légale d’entretenir des rapports sexuels « consentis » dans le cadre du mariage.

« Il fait entrer en jeu le ’? devoir conjugal’, chaque débatteur exposant son interprétation de cette notion qui n’est pas légale et comporte voire constitue en soi un stéréotype sexiste, justifiant et banalisant la violence faite aux femmes », explique le CSA. « Sans être recadrés, l’un des journalistes invités et le dernier auditeur s’approprieront pleinement ce stéréotype en répétant que le mariage implique nécessairement des rapports sexuels. »

Selon le Conseil, la RTBF n’a, dans ce cas, pas joué son rôle dans la lutte contre les violences faites aux femmes. « Par sa désinvolture dans le traitement du sujet, elle a apporté son concours, même malgré elle, à la perpétuation d’un rapport de domination structurel entre hommes et femmes et d’une culture consistant à banaliser les violences faites aux femmes. Elle n’a, dès lors, pas respecté l’égalité entre les genres », estime le CSA.

Celui-ci a donc imposé à la RTBF la diffusion d’un communiqué qui devra être lu dans son intégralité durant l’émission mise en cause deux jours de semaine consécutifs la semaine du 10 janvier 2022. Ce même communiqué devra également être affiché en permanence sur la page d’accueil du site internet de la RTBF pendant une semaine, à partir de la première diffusion radio.

Retrouvez cet article et bien plus encore dans notre nouvelle application Sudinfo

Notre sélection vidéo