Une bagarre a éclaté entre quarante jeunes à Genk hier soir: deux personnes ont été blessées au couteau, 19 suspects ont été interpellés

Une bagarre a éclaté entre quarante jeunes à Genk hier soir: deux personnes ont été blessées au couteau, 19 suspects ont été interpellés
Capture vidéo Nieuwsblad

Des jeunes Afghans du centre d’asile de Lanaken et des jeunes Turcs de Genk ont cherché la confrontation. Il y a eu deux coups de couteau pendant les escarmouches. Lors du premier coup de couteau à la gare de Genk, un jeune homme de 18 ans originaire de Genk a été légèrement blessé.

Dans la Klokstraat, un jeune homme de 18 ans originaire de Genk a également été poignardé avec un couteau. Le jeune homme a reçu les premiers soins, après quoi il a été transféré à l’hôpital. Le jeune homme a été gravement blessé, mais n’est plus en danger. Le groupe de quarante jeunes s’est ensuite dirigé vers le quartier du Kolderbos (Genk). La police locale s’est immédiatement rendue sur place avec plusieurs patrouilles.

Les policiers ont pu arrêter au total 19 jeunes âgés de 15 à 25 ans originaires de Lanaken, dans le quartier de Kolderbos, ainsi que sur l’Augustuslaan et la Bilzerweg à Zutendaal. Les jeunes du centre d’asile ont été emmenés dans les commissariats de police de Genk, Bilzen et Hasselt pour y être interrogés. Le laboratoire médico-légal a effectué une enquête approfondie sur les traces sur la scène du crime. Après identification et interrogatoire, 18 jeunes ont été libérés.

Un suspect de 17 ans, originaire de Lanaken, est toujours interrogé. Le parquet du Limbourg décidera de son éventuelle arrestation à une date ultérieure. La police de Carma mène des investigations supplémentaires, a-t-il été annoncé dimanche.

Notre sélection vidéo