Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Le Conseil d’Etat suspend la fermeture du secteur culturel: l’opposition se réjouit de la décision, «raison de plus pour convoquer un nouveau Codeco!»

Le Conseil d’Etat suspend la fermeture du secteur culturel: l’opposition se réjouit de la décision, «raison de plus pour convoquer un nouveau Codeco!»

Le Conseil d’Etat a décidé mardi de suspendre les mesures sanitaires imposées par le Comité de concertation du 22 décembre dernier au secteur culturel. Il n’y a pas de procédure d’appel possible pour le gouvernement. L’arrêt concerne toutes les salles de théâtre et les centres culturels qui peuvent donc rouvrir dès ce soir mais pas les salles de concert et les cinémas, par exemple, pas concernés par cet arrêt.

L’opposition, notamment au CDH, a rapidement réagi face à cette décision du Conseil d’Etat.

« Le Conseil d’Etat donne raison au secteur de la culture contre le Codeco. Première bonne nouvelle ! Même si elle n’est que partielle. Raison de plus pour convoquer un nouveau Codeco et revoir ce qui est un non-sens sanitaire. Que les ministres qui s’expriment depuis 3 jours agissent enfin ! », a lancé la députée CDH et cheffe de groupe à la Chambre Catherine Fonck.

« Le Conseil d’Etat vient de rendre une décision favorable au secteur culturel. L’arrêté ministériel du 23/12 est suspendu s’agissant des espaces culturels car il n’est pas démontré que ces salles « seraient des lieux particulièrement dangereux pour la santé » », a écrit le président du CDH Maxime Prévot.

Du côté du PTB, Raoul Hedebouw a lui aussi réagi : « La culture rouverte. Le Conseil d'Etat obligé d'intervenir face à un gouvernement devenu incapable de justifier sa propre politique... Quelle sanction pour les partis de la majorité! Big up à tous ceux et celles qui se mobilisés pour la culture », écrit le nouveau président du PTB.

À noter que la plainte ne portait pas sur les bowlings, cinémas, et autres, mais seulement sur les établissements relevant du secteur culturel, comme les théâtres, centres culturels… Tout l’arrêté royal des décisions du dernier Codeco n’est donc pas suspendu et donc toutes les autres mesures décidées lors du Codeco du 22 décembre restent, elles, bel et bien d’application.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo