Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Cyclo-cross: Mathieu van der Poel forfait pour les cross de Loenhout jeudi et Hulst dimanche

Cyclo-cross: Mathieu van der Poel forfait pour les cross de Loenhout jeudi et Hulst dimanche
Photo News

Le Néerlandais Mathieu van der Poel a renoncé à disputer les cyclo-cross de Loenhout jeudi et de Hulst dimanche, en raison de douleurs au dos, a communiqué son équipe mardi, laissant planer un point d’interrogation sur ses ambitions aux championnats du monde le 29 janvier à Fayetteville aux Etats-Unis.

Le champion du monde avait fait son retour dans les labourés samedi lors de la manche de Coupe du monde de Termonde, une semaine plus tard que prévu en raison d’une blessure au genou. Van der Poel avait effectué un excellent départ avant de devoir laisser filer son grand rival Wout van Aert. Le lendemain, l’enchaînement de deux cross ne lui a pas souri. Distancé très rapidement, le Néerlandais a en outre chuté et décidé d’abandonner lors de la manche du Superprestige à Heusden-Zolder.

Ce sont des douleurs au dos qui ont poussé le Néerlandais à modifier son programme en cyclocross et à faire l’impasse sur l’épreuve du trophée X2O de jeudi à Loenhout et sur la 12e des 15 manches de Coupe du monde à Hulst aux Pays-Bas dimanche.

« Un gonglement sur un disque intervertébral »

«Les examens médicaux de mardi matin ont révélé un gonflement sur un disque intervertébral, ce qui signifie que van der Poel doit temporairement mettre le vélo de côté», explique le communiqué de son équipe Alpecin-Fenix.

De nouveaux examens auront lieu après le Nouvel An pour déterminer si le coureur néerlandais peut reprendre l’entraînement et son programme sera ajusté en conséquence, a annoncé encore sa formation qui va jusqu’à remettre en question les ambitions sur les championnats du monde.

«C’est frustrant, mais c’est comme ça», a déclaré Mathieu van der Poel dans le communiqué. «Le problème existe depuis un certain temps. Je suis quelque peu soulagé que l’on ait identifié la cause et que cela peut être corrigé avec du repos et un traitement supplémentaire. Tout le monde sait que les championnats du monde aux États-Unis sont mon premier grand objectif de 2022, mais ce n’est certainement pas le seul ni le dernier. Je veux d’abord récupérer complètement, sans pression pour pouvoir être au maximum de mes possibilités. Je ne reprendrai que lorsque je serai tout à fait prêt. Si j’y arrive pour les championnats du monde, c’est tant mieux. Si ce n’est pas le cas, j’attendrai avec impatience le printemps sur la route.»

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo