Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Omicron menace aussi nos écoles: «Il est certain que les contaminations vont reprendre de plus belle à la rentrée, il faut éviter les fermetures»

Omicron menace aussi nos écoles: «Il est certain que les contaminations vont reprendre de plus belle à la rentrée, il faut éviter les fermetures»

On n’y échappera pas. La rentrée de janvier 2022 se fera bien sous le signe d’Omicron. Et cela ne fait aucun doute : les contaminations vont exploser. On le voit déjà au sein de la population : en une semaine, entre le 23 et le 29 décembre, le nombre de cas détectés a doublé. Ce doublement, on l’observe dans toutes les catégories d’âge… à l’exception de celle des 0-9 ans.

« Les enfants jouent entre eux et se contaminent probablement », commente Yves Van Laethem, porte-parole de la lutte contre le coronavirus. « Il y a donc certainement un sous-testing mais il est certain que les contaminations vont reprendre de plus belle à la rentrée. »

« Toujours plus haut »

Avant la fermeture anticipée des écoles, entre la semaine 40 et la semaine 48, le nombre de contaminations chez les 0-9 ans avait été multiplié par 10. Là où, chez les plus grands, on les multipliait par 7,5. L’accélération des contaminations était donc plus rapide dans les écoles que dans la population en général. « On a l’impression que, pour le moment, « toujours plus haut » est la devise », résume Yves Van Laethem. « Les écoles joueront un rôle. Ce qu’il faut, c’est être prêt avant la réouverture. »

« Avec la reprise des activités, dont l’école, ça va encore donner un coup aux contaminations », confirme également l’épidémiologiste Yves Coppieters. « C’est pourquoi il faut revoir les critères de quarantaine (lire ici). Et cela vaut pour les écoles également. Revoir les critères doit permettre de ne plus jouer à la fermeture des classes. »

>>> Voici ce qu’Yves Coppieters propose.

Notre sélection vidéo