«Prodigieuse», «Époustouflante», «Trop forte»: la jeune Belge de 19 ans, Marie, épate les téléspectateurs de «Ninja Warrior» (vidéos)

Vidéos
«Prodigieuse», «Époustouflante», «Trop forte»: la jeune Belge de 19 ans, Marie, épate les téléspectateurs de «Ninja Warrior» (vidéos)
TF1 / Laurent Vu

Ce vendredi soir signait le retour de « Ninja Warrior » sur TF1. Le lancement de cette sixième saison a été suivi par une moyenne plutôt décevante de 3,3 millions de téléspectateurs, soit 16,1 % du public français. Autant de personnes qui ont admiré les exploits de notre porte-drapeau Marie Colot, une jeune femme de 19 ans, originaire d’Arlon et étudiante en kiné à Louvain-la-Neuve. Sportive dans l’âme, Marie fait de l’escalade depuis ses 5 ans. À 13 ans, elle intégrait l’équipe nationale de Belgique chez les « jeunes ». Depuis, elle a remporté sept fois le titre de championne de Belgique dans cette catégorie et deux fois le titre de vice-championne chez les « adultes ». Un sacré palmarès qui lui a permis d’aller très loin dans l’aventure « Ninja Warrior » et d’impressionner tout le monde par son jeune âge et sa force physique. Après avoir franchi la première étape de sélection, l’escaladeuse s’est démarquée face à la coach sportive Elodie Viens, sur un parcours pourtant séme d’embuches. Un duel féminin que la Belge a remporté haut la main.

ninja-warrior-2022-elodie-viens-vs-marie-colot-battle-de-girls-power-31438620.ht

« Trop trop forte », « Elle a tout bouffé », « Époustouflante cette Marie »… Voilà les commentaires de téléspectateurs qu’on a pu voir passer sur Twitter durant la soirée. Même l’animateur Christophe Beaugrand a tenu à adresser un petit mot à la Belge, sur ses réseaux sociaux : « Prodigieuse Marie, elle nous a bluffés ».

Sa victoire sur la battle féminine a ainsi permis à Marie de disputer la demi-finale contre un cador de « Ninja Warrior », Jean Tezenas du Montcel, le seul à avoir remporté la compétition en France à ce jour ! La tâche était donc ardue pour l’escaladeuse, qui n’est malheureusement pas parvenue à égaler le chrono et le niveau de son adversaire.

ninja-warrior-2022-demi-finale-jean-tezenas-marie-colot-81883374.html

« Elle n’a pas démérité », « Elle s’est bien battue », ont tout de même commenté les Twittos, subjugués par la performance de la jeune Arlonaise, qu’on espère bien revoir la saison prochaine, plus en forme que jamais.

Notre sélection vidéo