Un terrassier poursuivi pour le viol d’un enfant âgé de 13 ans, dans une camionnette dans les Collines: il s’était inscrit sur un site de rencontres

Le jeune, trop jeune garçon s’est mis à surfer sur des sites de rencontres homosexuelles.
Le jeune, trop jeune garçon s’est mis à surfer sur des sites de rencontres homosexuelles. - Photo Prétexte

C’est à l’âge de onze ans que Laurent (prénom d’emprunt) a découvert qu’il était attiré par les garçons. Comme les enfants de son âge, le jeune homme passe beaucoup de temps devant son écran d’ordinateur. Très vite, il a surfé sur des sites de rencontres homosexuelles, déclarant qu’il était âgé de plus de 18 ans. Il y a rencontré d’autres hommes.

Nathan et Ben (prénoms d’emprunt) sont âgés d’une vingtaine d’années. Le ministère public reproche à Nathan un viol, un attentat à la pudeur et une incitation à la débauche. Les mêmes préventions sont reprochées à Ben, sauf le viol.

Après sa relation sexuelle avec Nathan, Laurent a proposé deux rendez-vous à Ben

► « Il a eu le réflexe de lui dire de se protéger » : l’attitude de Ben est défendue par son avocat