Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

«Deltacron»: nouveau variant du Covid, fusion entre Delta et Omicron, détecté à Chypre… ou fausse alerte?

«Deltacron»: nouveau variant du Covid, fusion entre Delta et Omicron, détecté à Chypre… ou fausse alerte?
Belga Image

À Chypre, une combinaison des deux variants Delta et Omicron aurait été détectée par des scientifiques, comme le rapportait ce dimanche Le Figaro, qui citait l’agence de presse Bloomberg. Selon ces sources, plusieurs personnes auraient été infectées par cette combinaison des deux variants actuellement dominants dans le monde. « Il y a actuellement des co-infections Omicron et Delta et nous avons trouvé cette souche qui est une combinaison des deux cas », a ainsi déclaré le professeur de Biologie à l’Université de Chypre Leondios Kostrikis.

Ce nouveau variant, qui aurait « la signature génétique d’Omicron et les génomes de Delta », a été surnommé « Deltacron ». Selon les informations du Cyprus Mail, citées par Bloomberg, 25 cas ont déjà été détectés.

Toujours selon le professeur Leondios Kostrikis, « la fréquence des mutations était plus importante parmi ceux qui sont à l’hôpital, ce qui peut conduire à penser qu’il y a une corrélation entre Deltacron et les hospitalisations ». « On verra à l’avenir si cette souche est plus pathologique ou plus contagieuse ou si elle prévaudra », ajoutait-il.

Une erreur de laboratoire ?

Devons-nous nous inquiéter ? Peut-être pas. Car cette découverte pourrait en fait être le fruit d’une mauvaise manipulation dans son laboratoire. Selon Tom Peacock, virologue au Imperial College de Londres, « les séquences chypriotes ‘Deltacron’ dont parlent plusieurs grands médias semblent être assez clairement une contamination, elles ne se regroupent pas sur un arbre phylogénétique », comme il l’explique sur Twitter. Comme l’écrit Libération, il s’agirait donc peut-être là d’échantillons de patients contaminés par Omicron et d’autres de patients contaminés par Delta qui se seraient retrouvés dans la même analyse par erreur, ce qui aurait laissé envisager une fusion des deux variants.

Alors nouveau variant ou fausse alerte ? Rien n’a encore été confirmé, réponse sans doute dans les prochains jours.