Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Quand Lucie Demaret, la compagne de Georges-Louis Bouchez, est pénalisée: «C’est une injustice», réagit le président du MR

Quand Lucie Demaret, la compagne de Georges-Louis Bouchez, est pénalisée: «C’est une injustice», réagit le président du MR

Le couple formé par le président du MR Georges-Louis Bouchez et la conseillère communale libérale à Ham-sur-Heure/Nalinnes Lucie Demaret était devenu un secret de polichinelle. Depuis ce mardi et la conférence de presse de présentation du nouveau ministre Adrien Dolimont, le Montois assume visiblement cette relation.

Quand le sujet de la succession de Dolimont à la tête du CPAS et de l’échevinat des Finances d’Ham-sur-Heure/Nalinnes est survenu, l’homme est sorti de ses gonds, allant jusqu’à dire que cela « touche au personnel, à l’intime. » Pourquoi ? Si on suit la logique des voix récoltées lors des élections communales de 2018, le poste aurait dû revenir à… Lucie Demaret. Mais très vite, sur les réseaux sociaux, les commentaires ont fusé, certains faisant des liens de cause à effet, des sous-entendus…

Pour éviter de faire jaser davantage, avant même la conférence de presse à Bruxelles, le bourgmestre Yves Binon avait annoncé que la principale intéressée ne prendrait pas le poste. Lucie Demaret se retrouve donc le bec dans l’eau. À Ham-sur-Heure/Nalinnes, le torchon brûlait dans la majorité et l’un ou l’autre départ était plus que probable dans les mois à venir. À ce moment-là, elle serait montée dans le Collège. La nomination d’Adrien Dolimont a pacifié les choses dans la commune, et la malheureuse ne peut pas accéder au poste qui lui revenait. Tout simplement car elle est la compagne de…

►► Georges-Louis Bouchez a accepté de revenir avec du recul sur cet épisode.

►► L’avis du politologue Pierre Vercauteren: « Cela risquait de susciter un tollé »