«Le prix de la trahison»: Mimie Mathy sous un nouveau jour

«Le prix de la trahison»: Mimie Mathy sous un nouveau jour
Aurélien Faidy/FTV

Mimie Mathy est de retour dans un tout autre registre que celui de « Joséphine, ange gardien », ce samedi soir sur la RTBF. En 2017, Mimie apparaissait pour la première fois sous les traits de la capitaine Marie Jourdan, dans le téléfilm « Le prix de la vérité ». Rebelote en 2019 avec « Le prix de la loyauté » et cette année avec « Le prix de la trahison », nouveau volet de la trilogie policière.

Dans ce troisième numéro, diffusé en avant-première chez nous sur la Une, Marie Jourdan (Mimie Mathy) célèbre son 35e anniversaire de mariage aux côtés de son mari, Pierre (Patrick Reynal), de ses proches et de son ami Paul Danceny (Mathieu Delarive). Mais la fête ne sera que de courte durée, puisque le fils de Marie, Alex (Mathieu Coniglio), est subitement arrêté par des policiers, qui le soupçonnent du meurtre de sa maîtresse. C’est le début d’une longue descente aux enfers pour Marie, qui, outre la liaison extraconjugale de son fils, découvre que son époux a financé son nouveau restaurant avec de l’argent sale. Mais l’enquêtrice comprend rapidement qu’Alex et Pierre sont en réalité tombés dans un piège tendu par un inconnu malfaisant.

Scénarisé par le fils de Pierre Mondy

Ce téléfilm du scénariste Laurent Mondy (le fils de l’acteur Pierre Mondy) met en scène d’autres comédiens tels que Fabrice Delville, Juliette Chêne, Cécilia Cara et Rémi Bichet. Bien sûr, c’est toujours un événement de voir Mimie Mathy délaisser sa chaîne de cœur, TF1, et son rôle de Joséphine, puisqu’en France le téléfilm est diffusé dans une semaine sur France 3.

Il faut dire que depuis 1997, année de création de « Joséphine, ange gardien », le grand public l’associe instinctivement à son personnage-culte. Mais Mimie est déjà parvenue à s’en détacher plusieurs fois. On se souvient notamment des téléfilms « La bonne copine », en 2005, « Trois filles en cavale », en 2011, et de son passage dans « Demain nous appartient », en 2018. Il y a deux ans, elle jouait même son propre rôle dans la série de France 2 « Dix pour cent ». Ici, dans « Le prix de la trahison », l’actrice incarne un personnage beaucoup plus sombre. Et cette mue semble lui réussir, à en croire les audiences des deux premiers numéros de la collection, qui avaient réuni plus de quatre millions de téléspectateurs français et belges lors de leur diffusion.

« Le prix de la trahison », 15 janvier, 20h55, la Une.

Notre sélection vidéo