Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Les prisons namuroises sont surpeuplées, Dinant en tête: «À cause de cela, il y a parfois des bagarres»

Toutes les prisons namuroises ont dépassé leur capacité.
Toutes les prisons namuroises ont dépassé leur capacité. - Belga

Le nombre de personnes actuellement incarcérées dans les prisons de la province de Namur est bien trop élevé par rapport à la capacité des prisons d’Andenne, Namur et Dinant. Exemple avec l’établissement de Namur.

▶▶ Mais c’est à Dinant que la situation est la plus problématique.

▶▶ Denis Balthazart, président de la SLFP Namur-Luxembourg, évoque cette situation très difficile: « À cause de cela, il y a parfois des bagarres. »

▶▶ Et quand le Covid frappe à l’intérieur des établissements pénitentiaires namurois, la situation se tend encore un peu plus.

▶▶ L’autre aspect problématique lié à la surpopulation carcérale est le manque de gardiens pénitentiaires.

Notre sélection vidéo