Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Pauline et sa famille ne se déplacent qu’en bus à Huy... mais ils n’en peuvent plus: «On paye 1.200€ pour un mauvais service»

Pauline et son compagnon avait justement revendu leur voiture pour faire des économies.
Pauline et son compagnon avait justement revendu leur voiture pour faire des économies. - Th.B.

La ligne de bus 103 de Huy, issue d’une convention entre la Ville et le TEC et qui fait la navette entre les quartiers de Saint-Étienne-au-Mont et les Vieux Floricots à Tihange, est ce qu’on peut qualifier de ligne familiale. Tout le monde connaît tout le monde au point d’appeler les chauffeurs par leur prénom.

C’est d’ailleurs ce qu’apprécient Pauline Heusghem, 29 ans, et son compagnon Jérémy Poulain, 34 ans. Sans emploi et avec trois enfants au sein du ménage, ils ne se déplacent d’ailleurs plus qu’avec ce mode de transport. Ils ont effectivement revendu leur voiture en juin dernier. Mais voilà, prendre le bus 103 au quotidien et pour chaque déplacement relève parfois du parcours du combattant. Le véhicule utilisé pour cette ligne est effectivement régulièrement en panne et jamais remplacé.

Pauline et sa famille font part de leur colère (vidéo)  : « Il a déjà été trois fois en panne depuis la rentrée »

► « C’est à peine s’ils sont au courant qu’il y a une ligne 103 » : le couple explique ici avoir déposé de nombreuses réclamations

Éric Dosogne, le bourgmestre f.f. de Huy, fait la lumière sur cette situation  : « Ce n’est pas une ligne rentable... »