Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Une trottinette saisie chez nous: elle pouvait rouler à… 104 km/h!

Un comportement à risque sanctionné.
Un comportement à risque sanctionné. - Belga

On les croise partout dans les grandes villes et même dans les campagnes : les trottinettes électriques ont le vent en poupe, permettant de se frayer un chemin entre les embouteillages ou d’effectuer de petites distances vers des transports en commun.

Mais certains comportements inquiètent de plus en plus les autorités. La police de Malines a ainsi saisi, ce mardi, une trottinette contrôlée qui atteignait les 104 km/h !

Limitées à 25 km/h

Le conducteur de 35 ans a en fait été flashé dans une zone 30, à 43 km/h. Une patrouille l’a intercepté et emmené au poste, où son engin a été placé sur un curvomètre pour en mesurer la vitesse maximale. Et surprise : l’appareil a indiqué 104 km/h, alors que chez nous, les trottinettes électriques sont limitées à 25 km/h !

« Certains marchands ne s’en cachent pas, et on trouve de telles trottinettes en vente aussi sur internet », souligne Benoît Godart, porte-parole à l’institut Vias. « Ces véhicules surpuissants sont illégaux parce qu’ils n’ont pas l’assurance obligatoire qui doit accompagner chaque véhicule qui dépasse les 25 km/h (ni la plaque, ni le casque, etc.). Par contre, ces modèles sont bien légaux à la vente. Et c’est bien là qu’on est dans une zone floue au niveau de la loi ».

Saisie et amende

Mais 2022 devrait marquer un tournant dans la lutte contre les excès de vitesse de ces engins. Plusieurs zones de police, dont celle de Malines donc mais aussi celle d’Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem, se sont équipées de curvomètres pour pouvoir déterminer la vitesse maximale des engins qu’elles contrôlent, comme c’est le cas pour les deux-roues. Et gare à l’amende salée et la saisie si votre trottinette dépasse les 25 km/h réglementaires !

« L’immense majorité des personnes roulant en trottinette les utilisent de façon adéquate, pour faire quelques kilomètres, à bonne vitesse. Mais on voit certaines de ces trottinettes surpuissantes dans la circulation, super-équipées avec des freins et des suspensions prévues pour de hautes vitesses. Ce sont souvent des personnes aisées car il faut compter 2.500 à 3.000 euros pour un tel engin. Souvent, elles ne sont pas sur la piste cyclable et heureusement. Certains font alors 30 ou 40 km par jour avec. Mais sans casque, sans protection, à cette vitesse, ça ne pardonnera pas ».

L.P.

Notre sélection vidéo