Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration: «Il faut mieux contrôler qui entre en Europe»

Vidéo
Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration: «Il faut mieux contrôler qui entre en Europe»
Belga

Parmi vos priorités pour 2022, va-t-on avancer sur la rédaction de ce code migratoire dont on parlait déjà avant que vous soyez secrétaire d’État ?

On y a beaucoup travaillé ces derniers mois. Ce sera un gros dossier de cette année. Il doit nous aider à avoir des procédures plus courtes et à en finir avec des demandes ou procédures d’appel multiples qui prennent à chaque fois un an ou deux. Certains introduisent cinq demandes et en ont pour dix ans. On a aussi renforcé le personnel pour que l’on puisse accélérer les procédures. C’est bien de faire des économies, mais si on réduit le personnel, comme le gouvernement précédent l’a fait dans mon département, les gens attendent beaucoup plus longtemps une réponse à leur dossier et le coût de l’accueil est plus lourd.

L’an dernier, près de 12.000 demandeurs d’asile ont été déboutés. Peut-on continuer longtemps ainsi ?

Non, c’est la raison pour laquelle il faut changer tout le prisme de la politique migratoire. Voir autant de gens faire tout ce chemin dangereux jusque chez nous pour obtenir une réponse négative, ce n’est pas humain. Si on veut humaniser la politique, il faut garantir des frontières renforcées aux portes de l’Europe, contrôler qui entre et éviter que ce soit des personnes qui, en soi, n’ont pas besoin de protection internationale.

►► Retrouvez ICI l’interview de Sammy Mahdi.