Des e-shops aux couleurs d’ALDI et de Colruyt: les enseignes veulent attaquer!

Des e-shops aux couleurs d’ALDI et de Colruyt: les enseignes veulent attaquer!

Des e-shop qui proposent des services de livraison à domicile, il y en a de plus en plus. Et pour remplir leurs missions, ces derniers doivent forcément s’approvisionner quelque part. Que ce soit au sein d’une grande enseigne ou d’un petit commerce local. Jusque-là, rien de problématique. C’est même plutôt de chouettes initiatives qui permettent de répondre aux besoins de la société, et notamment des isolés.

Mais depuis quelques jours, un e-shop fait particulièrement parler de lui : ALDelivery. Un nom choisi en référence directe aux magasins ALDI, où il se fournit. Mais qu’il ne représente pas. Le gestionnaire du site, qui a demandé à garder l’anonymat, confirme : « Nous ne sommes pas ALDI mais nous vendons des produits ALDI ».

Néanmoins, la confusion est facile. Le logo, un camion bleu, entouré de rouge avec le nom « ALDelivery » souligné en rouge, renvoie directement à l’enseigne ALDI. De quoi faire l’amalgame et laisser croire que ce nouvel e-shop est issu de la chaîne de supermarchés hard discount. « Nous n’avons aucun lien avec ce site ! », clame haut et fort le porte-parole de la chaîne, depuis que des clients ont reçu une newsletter les invitant à tester « la livraison à domicile Aldi ».

En réaction, ALDI a saisi son service juridique. « Nous sommes en train de regarder les démarches que l’on peut entreprendre », confirme le porte-parole d’ALDI. Utilisation de la marque ALDI, logo similaire, revente de leurs produits sans leur accord : voici quelques points qui doivent faire l’objet d’une analyse juridique plus approfondie.

ALDelivery n’est cependant pas la première initiative du genre. « Cela fait deux ans que nous faisons exactement la même chose avec les produits de Colruyt via My Delivery », nous apprend le gestionnaire du site. Une information qui a surpris le principal intéressé. « Un contact avait été pris avec la société en question, via notre service Colruyt Professional, dédié aux clients professionnels détenant un numéro de TVA », confirme la porte-parole de Colruyt. « Cependant, aucun accord n’a finalement été obtenu et un différend nous a amené à renoncer à toute collaboration future. Nous ne constatons plus d’achats sous ce numéro de TVA. »

Recours possibles

Ce constat a donc entraîné une réaction similaire à celle d’ALDI. « Nous étudions avec notre service juridique les recours possibles quant à l’utilisation de notre nom et de nos marques par cette société sur leur site d’e-commerce. »

La revente de produits Colruyt n’est donc pas le problème. Dans les night-shops notamment, il est fréquent de retrouver des produits de la marque Colruyt. Des produits que les gérants de ces établissements se procurent via un Colruyt réservé aux professionnels. Le souci, c’est bien l’utilisation du nom et de la marque. Avec des prix, pour les produits que nous avons pu comparer, plus élevés. « Nous nous distançons totalement de la politique de prix appliquée par ce service et recommandons à nos clients la plus grande prudence », souligne-t-on encore du côté du groupe Colruyt.

Notre sélection vidéo