Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Éric Lammers accusé du viol d’une fillette souffrant d’un retard mental: il nie

Éric Lammers (photo) et son père Maurice nient tous deux les faits qui leur sont reprochés.
Éric Lammers (photo) et son père Maurice nient tous deux les faits qui leur sont reprochés. - An.D.

C’est une petite voisine, qui souffre d’un retard mental, qui accuse Éric Lammers de viol et d’attentats à la pudeur.

Elle accuse aussi le père d’Éric, Maurice, 85 ans.

L’octogénaire nie : ses explications

L’enquête a permis de découvrir chez Maurice une clé USB particulièrement inquiétante.

Des enfants détruites

Me Fabian Lauvaux et Me Ornella Ciccarone représentent le papa de la fillette qui a subi les abus et de sa jeune sœur qui n’a subi « que » des attentats à la pudeur. «Ce dossier est un désastre!»

Six ans de prison

La représentante du parquet Anne-Catherine Broucke, a insisté sur les difficultés d’enquêter sur des faits de mœurs, surtout quand il n’y a ni aveux ni témoins . Son réquisitoire.

À la défense de Maurice, Me Caroline Lepied a rappelé le contexte : « Il s’occupait d’elles comme un papy. »

Même discours pour Me Henri Laquay et Me Patrick Maricot à la défense d’Éric Lammers.

Le jugement sera rendu le 31 janvier.

Retrouvez cet article et toute l'info de votre région dans notre nouvelle application Sudinfo. Téléchargez-la maintenant ici.